L'alioscopie

Les anaglyphes c'est bien, mais mieux vaut avoir près de sois une bonne boite d'aspirine...

La stéréoscopie combinée aux lunnettes à obsturateurs, c'est ingénieux... mais bon nombre de personnes ne supportent pas le clignotement des lunettes...

La polarisation, c'est mieux, mais dans tous les cas il est impératif de porter des lunettes adaptées....

La 3D de demain va enfin nous libérer de ces lunettes!!! L'alioscopie (autostéréoscopie) est déja exploitée mais reste actuellement réservée aux professionelles, elle devrait arriver sur le marché en fin d'année 2010...

L'alioscopie, comment ça marche?

Ce n'est pas le spectateur qui porte des lunettes c'est l'écran.... Concrètement, l'écran est recouvert d'un réseau lenticulaire ou d'une barrière de parallaxe.

mais qu'est-ce que c'est?

La barrière de parrallaxe:

C'est une structure composée d’une alternance de zones transparentes et de zones opaques. Ces dernières jouent pour chaque point de vue un rôle d’obturateur qui, par nature, dégrade la luminosité. La perte de 7/8ème de la lumière (pour un écran à 8 points de vue) peut être partiellement compensée par un rétro éclairage surpuissant, mais cela dégrade les couleurs et nuances....

La création de fente plus larges, améliore la luminosité mais engendre des doubles images, et seul un relief peu profond pourrai attenuer le problème.

 

Le réseau lenticullaire:

                Ce shéma nous explique le principe du réseau lenticulaire, ici représenté pour un seul point de vue, mais pour les écran autostéréoscopique il s'agit de 8 voir 9 point de vue différent, c'est pourquoi les réseau lenticulaire sont très élaborés.

L'avantage de cette méthode est que la luminosité est conservée  et elle permet également de diffuser des scènes avec un mètre de profondeur sans perte de netteté voir davantage en fonction du contenu.

 

Pour appliquer cette métode, plusieurs techniques cohabitent:

Les différents point de vue peuvent être fait par modification de l'image, hors cela crée des étirements, une sensation de flou sur les zones cachés, bref ce n'est pas la meilleur des solutions

Il y a une autre technique, certe plus couteuse, qui consiste à utiliser un objectif spéciale permettant de voir plusieurs points de vue différents en une seule image, cette image sera ensuite numérisée et traitée par logiciel pour l'agencer correctement sur l'écran pour qu'elle soit adaptée au réseau lenticulaire (ou barrière de parallaxe).

 Voici un de ces objectifs si particulers,

cette caméras a été conçue par 3DTV Solutions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous allons maintenant voir de plus près la 3D dans nos foyers:

 

La 3D dans nos foyers

24 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site